Pierre Corneille Blessebois

Blessebois, né à Verneuil-sur-Avre en 1646, se choisit pour entamer sa carrière littéraire un nouveau prénom: Pierre-Corneille ! Cette nouvelle identité, à la frange de l'usurpation, devait désormais le servir pour la diffusion des pièces de théâtre qu'il composait. Bientôt, les péripéties de son existence fort agitée qui le conduisirent souvent en prison, ont nourri le contenu de ses ouvrages en prose et en vers, dont "Le Rut ou la pudeur éteinte", livres tous appelés, vu le scandale qu'ils suscitaient, à peupler longtemps "l'enfer" des bibliothèques avant de redevenir disponibles ! Leur auteur a disparu vers l'an 1700.

 

Hubert Bodin

Hubert Bodin a publié de nombreux romans. Ancien enseignant, il est membre de la Société des Écrivains Normands.

Louis Bouilhet

Maupassant le proclamait "son maître". Louis Bouilhet, poète et auteur dramatique, a vécu depuis sa jeunesse en étroite relation d'amitié avec Gustave Flaubert qui le considérait comme "sa boussole" et "sa conscience littéraire". Né à Cany-Barville en 1821, mort à Rouen en 1869, Louis Bouilhet a écrit plusieurs pièces de théâtre jouées à Paris au théâtre de l'Odéon, dont "La Conjuration d'Amboise" et "Hélène Peyron" . Il a publié plusieurs recueils de poèmes, parmi lesquels "Festons et astragales". Après sa mort, Flaubert fit paraître les poésies inédites de son ami sous le titre "Dernières chansons".

Irène Gaultier-Leblond

Poète et nouvelliste, Irène Gaultier-Leblond est présidente de l’association Alienor, vice-présidente de la Société des Écrivains Normands, membre de l’Académie Alphonse Allais et de la SGDL. Ses derniers livres parus sont des contes d’humour Normandicontes et une série de six titres pour la jeunesse : Les Contes de Mamirène.

Claude Le Roy

Claude Le Roy est né à Athis de l'Orne et réside près de Caen où il donne des conférences et participe à des rencontres littéraires. Fondateur de la revue Noréal, il anime à Caen le Cercle littéraire André Druelle. Depuis l'an 2000, Claude Le Roy préside la Société des Écrivains Normands. Il a publié une soixantaine d'ouvrages : des poésies, des romans, des essais et des biographies d'auteurs ou de personnalités de Normandie.

Hervé Mousset

Après des études de littérature anglaise puis de gestion, Hervé Mousset a travaillé dans l'exportation de produits industriels et dans la compatibilité avant de consacrer les deux dernières décennies de sa carrière professionnelle à la traduction technique. Il est aujourd'hui retourné à son premier centre d'intérêt en se consacrant désormais à la traduction littéraire.

Jean-Yves Nerzic

Passionné par la marine de Louis XIV et par les sous-marins, Jean-Yves Nerzic concentre ses recherches sur des fonds documentaires inédits ou inexploités.

Il a écrit de nombreux articles : Le service de santé de la marine française au temps de la Ligue d’Augsbourg, Le combat de M. l’Amiral - Vélez-Malaga, 24 août 1704, À la veille d’un bouleversement géopolitique : l’expédition de Carthagène de 1697... publiés dans diverses revues : Chronique d’histoire maritime, Neptunia

Il est membre de l’Association des Amis du Musée National de la Marine, de la Société archéologique du Finistère ; il est correspondant pour la France de la Society for Nautical Research (Mariner’s Mirror) et, pour la Bretagne, de la Société Française d’Histoire Maritime.

François Orsini

Agrégé de l’Université, docteur ès lettres, François Orsini est professeur émérite de l’université Charles de Gaulle - Lille III.
Il a publié plusieurs essais sur la littérature européenne :
- « Du Moyen Age à la Renaissance italienne », dans l’ouvrage collectif Lettres Européennes, Paris, Hachette, 1992 ;
- « Expressionnisme allemand et Futurisme italien », revue Germanica, université de Lille III, 1992 ;
- Le Théâtre expressionniste de Pier Maria Rosso di San Secondo, Foggia, Bastogi, 1995, 2 vol. (en italien) ;
- Pirandello et l’Europe, Cosenza, Pellegrini, 2001 (en italien) ;
- Dramaturgie européenne de l’Avant-Garde historique : Pirandello, Rosso di San Secondo, Strindberg, Wedekind, Cosenza, Pellegrini, 2001 (en italien) ;
- Pirandello et la France, un remarquable exemple d’échange interculturel, Verona, Bonaccorso, 2010 (en italien, « Prix Pirandello 2010 » en Italie) ;
- Pirandello et Maupassant, Verona, Bonaccorso, 2013.

 

 

Matilde Serao

Matilde Serao naît à Patras en 1856. En 1883, son roman "Fantasia" lui apporte la notoriété. "Piccole anime" date de la même année. Matilde Serao fut la première femme à voir fondé et dirigé un journal de presse dans son pays. Célèbre à son époque, elle demeure un écrivain de renom en Italie. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Groupement des Editions h&d sarl