Barbey d'Aurevilly et la beauté méduséenne

 

 

par François Orsini

 

 

Au XIXe siècle, la figure mythologique de Méduse s’est enrichie de nombreux éléments. Dans le domaine des Arts, l’expression « beauté méduséenne », à laquelle elle a donné naissance, désigne en ce temps-là une beauté nouvelle, irrégulière, déconcertante dont l’effroi mêle séduction et morbidité. Peintres, poètes, romanciers sont fascinés par le charme délétère de la Gorgone qui devient le symbole de la « femme fatale ». Considérée par ailleurs comme celle qui « voit » l’Invisible, Méduse est investie du statut de « créature visionnaire », de « Muse ».

En analysant en profondeur nombre de personnages de l’œuvre romanesque de Barbey d’Aurevilly, l’auteur met en lumière ce que l’écrivain normand a apporté d’original à une conception de la beauté qui allait à l’encontre de celle dont les éléments constitutifs sont traditionnellement l’harmonie, la régularité et l’équilibre.

 

Version numérique PDF - ISBN 978-2-37295-025-1

prix public :  7 €

Acheter et télécharger : ICI


Version papier : 14 x 21 cm - 114 pages - ISBN 978-2-37295-026-8

prix public : 16 €

Commander et acheter : ICI

ou disponible dans toutes les bonnes librairies

Barbey d'Aurevilly ou le dépassement du "normandisme"

 

 

par François Orsini

 

 

Le « normandisme » de Barbey d’Aurevilly, que traduit un attachement viscéral à son Cotentin natal, est récurrent dans son œuvre : romans, nouvelles, "Memoranda". Sa répercussion sur l’écriture de l’auteur est considérable. Elle est à l’origine de la sublimation de celle-ci. En effet, si les premiers écrits dits « parisiens » (comme "L’Amour impossible"), sont d’une facture assez faible, dès que Barbey puise dans ses souvenirs d’enfance normands (à partir d’"Une vieille maîtresse"), sa prose en est comme vivifiée. Un grand écrivain voit alors le jour.

Toutefois, cela ne signifie nullement que « Le Connétable des Lettres» soit un auteur « régionaliste ». Tout en partant d’un substrat normand indéniable, son œuvre surpasse les frontières d’un territoire donné, d’un terroir déterminé. Car elle est essentiellement métaphysique.

 

Version numérique PDF - ISBN 978-2-37295-021-3

prix public :  7 €

Acheter et télécharger : ICI


Version papier : 14 x 21 cm - 160 pages - ISBN 978-2-37295-022-0

prix public : 17 €

Commander et acheter : ICI

ou disponible dans toutes les bonnes librairies

Barbey d'Aurevilly, le satanisme et le fantastique

 

Deux études :

- La figure du prêtre satanique dans trois romans de Barbey d'Aurevilly : L'Ensorcelée, Un prêtre marié, Une histoire sans nom.

- Le fantastique aurevillien dans L'Ensorcelée, Un prêtre marié, Une histoire sans nom, Une vieille maîtresse.

par François Orsini

 

 

Même si présentées séparément, les deux études qui constituent cet ouvrage sont interdépendantes. L'une se situe dans la continuité de l'autre et l'ensemble forme un tout cohérent et logiquement structuré. Le Satanisme de Barbey d'Aurevilly, analysé dans la première partie, est en effet une des composantes majeures du Fantastique de l'auteur, thème de la deuxième.

 

Une place à part a été consacrée à l'examen détaillé du Satanisme aurevillien, afin de mettre en relief ce que le personnage de Satan avait d'original et de nouveau par rapport à l'image que nombre d'écrivains européens avaient donnée de lui avant l'auteur de L'Ensorcelée.

 

Version numérique PDF - ISBN 978-2-37295-006-0

prix public : 8 €

Acheter et télécharger : ICI


Version papier : 14 x 21 cm - 170 pages - ISBN 978-2-37295-007-7

prix public : 19,50 €

Commander et acheter : ICI

ou disponible dans toutes les bonnes librairies

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Groupement des Editions h&d sarl